Intelligent pendant le sommeil - Voici comment le sommeil façonne notre mémoire

Le sommeil est vital pour nous. Mais non seulement les muscles et la peau se régénèrent pendant le sommeil, notre mémoire est renforcée et les expériences sont traitées. Vous découvrirez ici pourquoi dormir nous rend intelligents et comment vous pouvez organiser de manière optimale votre sommeil de mémoire.


Table des matières

      1. La capacité d'apprendre
      2. Sommeil et mémoire
      3. Top 3 : Qu'est-ce qui perturbe l'apprentissage pendant votre sommeil ?
      4. Top 3 - Qu'est-ce qui favorise l'apprentissage pendant que vous dormez ?
      5. Conclusion

      La capacité d'apprendre

      Notre cerveau ne se repose jamais, mais traite constamment les informations du monde extérieur et intérieur. L'une des propriétés les plus fascinantes de notre cerveau est sa capacité à apprendre. Une base importante pour cela est la soi-disant plasticité du cerveau, c'est-à-dire la capacité des cellules nerveuses et des zones cérébrales entières à modifier leurs propriétés en fonction de leur utilisation et de leur activation. Notre sommeil joue un rôle central dans cette fonction.

      Sommeil et mémoire

      Expliqué brièvement : Pendant le sommeil, en particulier le sommeil profond, le contenu de la mémoire que nous avons absorbé et appris pendant la journée est consolidé. En règle générale, toutes les expériences de la journée sont initialement stockées temporairement dans ce qu'on appelle l'hippocampe. Le soir on se souvient donc très bien des nombreux détails de la journée. Si ces souvenirs ne sont pas consolidés, c'est-à-dire stockés plus profondément, ils se désintègrent et sont oubliés. Ils ne deviennent des souvenirs permanents que lorsqu'ils sont transférés dans notre mémoire à long terme, qui est principalement située dans le cortex cérébral. Et c'est précisément cette transmission de l'hippocampe au cortex cérébral qui a lieu pendant le sommeil profond.


      Il est intéressant de noter que le contenu appris change qualitativement pendant la transmission, comme s'il passait par une sorte de filtre. Habituellement, il ne reste que l'essentiel, par exemple des souvenirs avec une signification émotionnelle ou de nouvelles règles et structures.

      Top 3 : Qu'est-ce qui perturbe l'apprentissage pendant le sommeil ?

      Tout ce qui perturbe le sommeil profond peut également affecter négativement la consolidation de la mémoire.

      Alcool n°1 le soir

      L'alcool, surtout en grande quantité, peut avoir un impact négatif sur la qualité du sommeil. Cela est dû en grande partie aux produits de dégradation qui surviennent après la consommation. L'alcool a donc un effet négatif sur le sommeil et donc aussi sur la consolidation de la mémoire.

      #2 somnifères

      De nombreux somnifères perturbent notre sommeil de manière non naturelle et peuvent supprimer les ondes delta naturelles, qui jouent un rôle déterminant dans la transmission et le stockage des souvenirs, pendant le sommeil profond. Par conséquent, les somnifères doivent être évités à moins d'être prescrits par un médecin.

      #3 Petit sommeil

      De nombreuses études montrent maintenant que le manque de sommeil peut avoir un impact négatif sur les processus d'apprentissage et de mémoire. Les processus importants de transmission et de traitement ont lieu surtout pendant le sommeil profond, qui est perturbé par un manque de sommeil aigu et permanent.

      Top 3 - Qu'est-ce qui favorise l'apprentissage en dormant ?

      #1 répétition le soir

      Le succès de l'apprentissage par la consolidation est particulièrement fort si ce qui doit être appris est consciemment rappelé à l'esprit le soir avant d'aller dormir.

      #2 Activité physique

      L'activité physique (en particulier l'entraînement d'endurance modéré) a un effet positif sur les fonctions et les structures cérébrales.Pendant l'activité, la production d'hormones de croissance est stimulée (HGH, BDNF), qui sont importantes pour le fonctionnement des cellules nerveuses et des processus de mémoire.Une activité physique régulière a également un effet positif sur le sommeil et contribue ainsi à des conditions optimales pour le traitement de l'information la nuit . Vous pouvez en savoir plus sur les effets de l'exercice sur le sommeil ici.

      #3 Alimentation riche en vitamines et en protéines

      Lorsque de nouvelles connexions neuronales se forment pour façonner davantage notre mémoire, de l'énergie et des blocs de construction sont nécessaires au niveau moléculaire. Les acides aminés (protéines) forment les blocs de construction nécessaires. Les vitamines et les minéraux ont également un effet bénéfique sur de nombreux effets physiologiques et anabolisants dans ce processus. Une alimentation riche en protéines et en vitamines peut donc être utile pour le processus d'apprentissage, surtout le soir.

      Conclusion


      • La capacité d'apprentissage du cerveau repose sur sa capacité à modifier les cellules nerveuses et les zones cérébrales en fonction de leur utilisation et de leur activation.
      • Particulièrement pendant le sommeil profond, le contenu de la mémoire est traité, filtré et transféré vers la mémoire à long terme. Ce processus est appelé consolidation.
      • La consommation d'alcool (surtout le soir), la prise de somnifères et le manque de sommeil perturbent le sommeil profond et ont un effet négatif sur les processus de consolidation et d'apprentissage.
      • La répétition des contenus d'apprentissage avant le coucher, l'activité physique et une alimentation riche en vitamines et protéines favorisent l'apprentissage pendant le sommeil.

      Salutations et à bientôt !

      .

      laissez un commentaire

      Tous les commentaires sont examinés avant publication