Conseils de sommeil pour la saison froide

En automne et en hiver, de nombreuses personnes souffrent de fatigue diurne, d'apathie ou de troubles du sommeil. Nous expliquons ici comment les journées de plus en plus froides et le manque de soleil affectent le sommeil et ce que vous pouvez faire pour bien dormir et commencer la journée pleine d'énergie.

Table des matières

  1. Dormir en hiver
  2. Difficile de dormir en hiver
  3. 4 conseils de sommeil pour la saison froide
  4. Détendez-vous et dormez suffisamment

Dormir en hiver

Il fait lentement froid et humide dehors, la nature se prépare pour l'hiver et après le changement d'heure en automne au plus tard, il fait de nouveau sombre plus tôt le soir. Cela bouleverse notre rythme de sommeil et notre horloge interne a besoin de temps pour s'habituer aux nouvelles circonstances après les chauds mois d'été. Il n'est pas rare que nous continuions à souffrir de fatigue diurne, d'apathie ou d'un manque d'énergie même après nous être habitués à l'hiver. Notre corps est particulièrement sollicité en automne et pendant les mois d'hiver enneigés, car alors il y a un manque de lumière du jour important, nous sommes plus sensibles aux rhumes et aux maladies et notre peau, nos cheveux et nos ongles souffrent également des températures froides, se dessèchent, deviennent cassants et faible.

Il est d'autant plus important de dormir suffisamment et bien, car la nuit nous remplissons nos réserves d'énergie, le système immunitaire fonctionne à plein régime et notre peau, nos cheveux et nos ongles sont réparés et renouvelés.

Sommeil difficile en hiver

Il a été scientifiquement prouvé que notre besoin de sommeil varie selon les périodes de l'année et que nous avons généralement besoin d'un peu plus de sommeil en hiver. Mais surtout en hiver, de nombreux facteurs peuvent empêcher une bonne nuit de sommeil ou détériorer la qualité du sommeil.

L'horloge interne est fortement orientée vers la lumière du jour et adapte notre comportement veille-sommeil au cours naturel de la journée. À mesure que les jours raccourcissent et qu'il fait plus froid dehors, nous passons plus de temps à l'intérieur et recevons moins de lumière du jour, ce qui manque déjà à notre corps en raison du nombre réduit d'heures d'ensoleillement pendant les mois d'hiver. Cela influence également la production de l'importante hormone du sommeil mélatonine le soir et contrecarre l'endormissement rapide et le sommeil réparateur.

Schlaf: Tageslichtverteilung im Jahresverlauf

Mais diverses circonstances extérieures et changements dans l'environnement de sommeil peuvent également rendre difficile une bonne nuit de sommeil en hiver. Des températures froides, un air de chauffage sec, des vêtements de couchage défavorables ou un changement des habitudes alimentaires nuisent également à un sommeil réparateur. Surtout pendant la saison froide, une bonne hygiène de sommeil est importante pour les performances quotidiennes, notre santé et suffisamment d'énergie au quotidien.

4 conseils de sommeil pour la saison froide

#1 Température et gestion thermiqueSchlafumgebung, Raumtemperatur, Decken, Kissen und Schlafkleidung im WinterLa nuit, lorsque nous nous reposons et dormons, la température de notre corps baisse lentement. Lorsque nous transpirons ou avons froid, notre corps intervient pour réguler la température corporelle et éviter le refroidissement excessif ou la surchauffe. Cela a un effet négatif sur le processus d'endormissement et rend difficile de rester endormi.

Astuce : Assurez-vous que la température de la pièce est fraîche mais pas trop froide (16-18 degrés Celsius est recommandé) et préférez les accessoires de couchage respirants (oreillers, couvertures, matelas) et un vêtement de couchage adapté. Evitez notamment les couvertures et les vêtements trop serrés (ex : chaussettes trop serrées), car ceux-ci peuvent perturber la circulation sanguine et favoriser la transpiration nocturne.

#2 Humidité et climat ambiantLuftfeuchtigkeit, Raumklima und richtiges Lüften für den guten SchlafEn automne et en hiver, les températures dans l'appartement et l'environnement de sommeil sont souvent plus élevées qu'à l'extérieur, ce qui est associé à un chauffage important ou une ventilation incorrecte crée un climat ambiant chaud et sec. Cependant, le faible taux d'humidité irrite le nez, les voies respiratoires et nos muqueuses et les fait se dessécher facilement, surtout la nuit, altère la respiration et le sommeil est durablement perturbé.

Astuce : Essayez également de ventiler suffisamment et correctement en hiver et de maintenir un taux d'humidité moyen (idéalement entre 40 % et 60 %) afin de créer un climat intérieur agréable et le pour fournir également au corps suffisamment d'oxygène la nuit.

#3 NutritionErnährung und Flüssigkeitszufuhr am TagNotre nutrition a un impact majeur sur la qualité de notre sommeil. En hiver en particulier, nous mangeons plus fréquemment des repas lourds, riches en graisses ou en glucides ou recourons aux aliments sucrés pour les nerfs, qui sollicitent le système digestif et rendent l'endormissement difficile, surtout dans les dernières heures avant de partir. au lit.

Et certains nutriments, tels que la caféine, la nicotine et l'alcool, perturbent également le sommeil. Des chercheurs de l'Université de Pittsburgh ont pu montrer que les gens boivent plus d'alcool lorsqu'il fait froid et qu'il n'y a pas de soleil. Cela élargit les vaisseaux sanguins, augmente le flux sanguin dans notre corps et crée une sensation de chaleur.

Astuce : Évitez les repas copieux le soir, veillez à une consommation modérée d'alcool et essayez de boire suffisamment de liquides pendant la journée, même en hiver. Vous pouvez découvrir quels aliments vous pouvez utiliser pour favoriser spécifiquement votre sommeil dans cet article.

#4 Exercice et lumière du jourAktivität, Bewegung, Sport im Tageslicht an der frischen LuftL'exercice et l'activité sportive maintiennent la circulation, ont un effet positif sur le métabolisme et favorisent un sommeil sain. Pendant les mois froids d'automne et d'hiver, il est également important de consommer suffisamment de lumière du jour pour réguler le cycle veille-sommeil et garantir un sommeil réparateur.

Conseil : Intégrez l'exercice régulièrement dans la vie quotidienne et passez le plus de temps possible à l'air frais pendant la journée. Même un entraînement modéré ou des promenades détendues nous maintiennent en forme, augmentent la pression du sommeil le soir et améliorent le sommeil.

Détendez-vous et dormez suffisamment

Lorsque le froid, l'obscurité et le temps orageux déterminent de plus en plus fréquemment la vie quotidienne, le sommeil ne doit en aucun cas être négligé. Parce que pour que nous restions en bonne santé et efficaces pendant la journée, un système immunitaire fort peut nous protéger des méchants agents pathogènes et que notre esprit ne souffre pas, il est extrêmement important de se détendre suffisamment et de bien dormir la nuit. Et si vous vous réveillez reposé et rafraîchi le matin, vous pouvez tirer le meilleur parti de la journée et créer les conditions idéales pour profiter au maximum de l'automne doré et d'un hiver romantique et enneigé.

Conclusion

  • Le froid, le manque de lumière du jour et l'air de chauffage sec, les vêtements de couchage défavorables, le mauvais climat intérieur ou la modification des habitudes alimentaires perturbent le sommeil en hiver
  • Assurez-vous un environnement de sommeil agréable avec un climat ambiant modéré (température : 16 - 18 degrés Celsius, humidité moyenne), choisissez des vêtements de couchage appropriés et assurez-vous d'une température de sommeil globalement agréable
  • Évitez les repas copieux avant le coucher et les stimulants, tels que la caféine et de grandes quantités d'alcool, pour favoriser l'endormissement et le sommeil
  • Restez actif et faites de l'exercice régulièrement, de préférence à l'air frais, afin de consommer autant de lumière du jour que possible en même temps et ainsi soutenir la production d'hormones régulatrices du sommeil

Salutations et à bientôt !

laissez un commentaire

Tous les commentaires sont examinés avant publication